Normes

Maurice Viel Directeur Éthique FrayssinetQuentin Protsenko Ingénieur Règlementation et Normalisation Frayssinet

« Nous œuvrons à travers nos syndicats professionnels UNIFA et UPJ pour l’élaboration d’une réglementation nationale (normes AFNOR) d’application obligatoire et pour une réglementation harmonisée au niveau européen (marquage CE) garantissant la transparence et la lisibilité de toutes les offres produits à destination des consommateurs. De nombreuses normes sur les fertilisants ont été judicieusement révisées ces dix dernières années en relation avec les événements alarmants qui ont touché le monde agricole (nitrates dans les sols, vache folle, grippe aviaire, dégagement du CO2…) » Maurice VIEL, Directeur Éthique et Quentin PROTSENKO, Chargé de missions – Réglementation – Normalisation

__

Amendements organiques norme NF U44-051

Les amendements organiques sont des matières fertilisantes composées principalement de combinaisons carbonées d’origine végétale, ou animale et végétale en mélange, destinées à l’entretien ou à la reconstitution du stock de matière organique du sol et à l’amélioration de ses propriétés physiques et/ou chimiques et/ou biologiques. Les amendements organiques doivent respecter un taux de matières sèches supérieur à 30 % et un taux de matière organique supérieur à 20 %. Les éléments N, P2O5, K2O sont exclusivement d’origine organique avec une teneur inférieure à 3 % pour chacun d’entre eux. Les amendements organiques doivent également respecter N + P2O5 + K2O < 7 %, rapport C/N > 8 et N ammoniacal + nitrique + uréique < 33 % N total.
Nos amendements organiques

____

Amendements organiques avec engrais norme NF U44-051

Les amendements organiques avec engrais sont des amendements organiques complémentés avec des engrais. Ils doivent respecter les mêmes exigences que les amendements organiques simples (sauf limites C/N et fraction N formes minérales/N total). La teneur en N ou P2O5 ou K2O doit être supérieure à 1 %.

__

Engrais organiques norme NF U42-001

Les engrais organiques N, NP, NK ou NPK sont constitués de matières animales et/ou végétales. Leur fonction principale est d’apporter les éléments directement utiles à la nutrition des plantes. Toutefois ils peuvent assurer une restitution humus pour ceux qui sont constitués d’une base végétale compostée. Les éléments N, P2O5 et K2O sont exclusivement d’origine organique avec une teneur ≥ 3 % d’au moins un de ces trois éléments. Ces engrais ne peuvent pas contenir de l’azote de synthèse organique.
Nos engrais organiques

__

Engrais organo-minéraux norme NF U42-001

Les engrais organo-minéraux NP, NK ou NPK sont obtenus par mélange de fertilisants organiques et minéraux avec au moins 1 % d’azote. Ils ont pour principale fonction de fournir aux plantes les éléments nécessaires à leur nutrition. Les éléments N, P2O5 et K2O sont d’origine organique et minérale avec une teneur ≥ 3 % pour 1 des 3 éléments ou leur somme ≥ 7 %. Ces engrais ne peuvent pas contenir de l’azote de synthèse organique.
Nos engrais organo-minéraux

__

Supports de culture norme NF U44-551 – NF U44-551/A4

Les supports de culture sont des matériaux destinés à servir directement de substrat pour le développement de plantes cultivées. Ils possèdent des caractéristiques agronomiques (porosité, aération, rétention en eau…) favorables à l’ancrage des racines et permettent la disponibilité des nutriments rajoutés nécessaires à la croissance végétale.
La Norme AFNOR NF U44-551 : 2002 homologuée détermine 3 classes de supports de culture.
1- Supports de culture minéraux et de synthèse (minérale et organique) : terre, argile, perlite…
2- Supports de culture avec matières végétales prépondérantes : tourbes, écorces, terreau…
3- Supports de culture classe 1 et 2 avec additifs (engrais, rétenteur eau, mouillant…)
L’amendement NF U44-551/A4 : 2010 complète la norme NF U44-551 en ajoutant la possibilité de mettre sur le marché des mélanges de supports de culture avec les additifs suivants : substance humique, préparation microbienne et stimulateur de croissance et/ou de développement des plantes.
Nos terreaux ou supports de culture

__

Matière fertilisante avec additif agronomique norme NF U44-204

Elle s’applique uniquement au mélange d’engrais, d’amendement minéral basique ou d’amendement organique, avec un additif agronomique homologué (Autorisation de Mise sur le Marché – AMM) autorisé pour cet usage en mélange. Elle ne s’applique pas à l’additif agronomique seul. Toutes les dénominations de type des normes NF U42-001 (NF U42-002-1, NF U42-002-2, NF U42-003-1, NF U42-003-2, NF U42-004, NF U44-001, NF U44-051, NF U44-203) ou du règlement (CE) n° 2003/2003 peuvent être mélangées avec des additifs agronomiques. Au sens de la présente norme, l’additif agronomique est un constituant visant à donner aux fertilisants une propriété fertilisante nouvelle que ne permettent pas d’obtenir les composants principaux.
Les 3 types d’additifs agronomiques autorisés sont :
– préparation microbienne : micro-organismes ayant une action sur la croissance et/ou sur le développement des cultures ou ayant un effet améliorant des propriétés physico-chimiques et/ou biologiques du sol,
– substance humique : composé organique présent dans les sols ou fabriqué à partir de matières organiques fermentescibles, extrait à l’eau ou au milieu alcalin ; humines, acides humiques et fulviques,
stimulateur de croissance et/ou développement des plantes : matière favorisant le développement / la nutrition / la croissance de la plante et/ou sa résistance aux stress abiotiques (effet nutritionnel indirect).
Exception : les amendements organiques NF U44-051 avec substances humiques ne sont pas prévus.
Nos produits NF U44-204ACTIMUSEVER 3

__

Biostimulants naturels du sol et de la plante, homologation avec AMM « Autorisation de Mise sur le Marché »

Une fois appliqués au sol ou sur la plante, les biostimulants sont des matières dont la fonction est de stimuler des processus naturels des plantes ou du sol, afin de faciliter ou de réguler l’absorption par celles-ci des éléments nutritifs ou d’améliorer leur résistance aux stress abiotiques. Ils ne répondent à aucune norme et doivent obtenir une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) par l’intermédiaire d’un dossier d’homologation. Le dossier est soumis à une évaluation scientifique par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) afin de garantir l’efficacité, l’innocuité et la stabilité du produit.
Stimulateur de croissance racinaire avec AMM N° 1030003 et 1080002 : les AMM accordées par le Ministère de l’Agriculture garantissent une teneur en matière active d’origine naturelle OSYR de 40 % dans les spécialités commerciales. L’homologation dans la dénomination « stimulateur de croissance racinaire » précise l’action spécifique sur l’amélioration des systèmes racinaires (poids, volume et nombre de racines) des plantes cultivées.
Nos stimulateurs de croissance, biostimulants des plantes

__

Fertilisants liquides normes engrais NF U42-003-1, NF U42-003-2, NF U42-001, NF U42-004, engrais CE

Référencés dans les normes engrais AFNOR (NF U42-003-1, NF U42-003-2, NF U42-001, NF U42-004, engrais CE), les fertilisants liquides sont des produits appliqués essentiellement en foliaire destinés à la complémentation nutritionnelle et à la relance des cultures. Leurs actions se situent à différents niveaux de la physiologie de la plante : anti carentiel, résistance aux stress, qualité de récolte. Les fertilisants liquides appartiennent à une famille de produits mis sur le marché dans la norme matières fertilisantes et supports de culture, norme AFNOR NFU ou selon les allégations revendiquées par procédure d’homologation avec N° d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM). Selon l’origine et les process de fabrication, les fertilisants liquides peuvent bénéficier de la mention « Utilisable en agriculture biologique ». Dans ce cas, ils sont identifiés dans leur documentation technique, étiquette et facture par la mention « Utilisable en agriculture biologique conformément au règlement CE N° 834/2007 ».
Les gammes ANTYS et NUTRIBIO

__

Directive nitrates

Contenu des mesures nationales

Contenu des mesures nationales communes à l’ensemble des zones vulnérables au titre du 1° du IV de l’article R. 211-80 et des 1° à 8° du I de l’article R. 211-81 du code de l’environnement.

Définitions :
Au sens de la présente annexe, on entend par :
a) Fertilisant azoté : toute substance contenant un ou des composés azotés épandue sur les sols afin d’améliorer la croissance de la végétation ;
b) Effluent d’élevage : les déjections d’animaux ou un mélange de litière et de déjections d’animaux, même s’ils ont subi une transformation ;
c) Effluents peu chargés : les effluents issus d’un traitement d’effluents bruts et ayant une quantité d’azote par m³ inférieure à 0,5 kg ;
d) C/N : le rapport entre les quantités de carbone et d’azote contenues dans un fertilisant azoté donné ;
e) Fertilisants azotés de type I : les fertilisants azotés à C/N élevé, contenant de l’azote organique et une faible proportion d’azote minéral, en particulier les déjections animales avec litière, à l’exception des fumiers de volaille (exemples : fumiers de ruminants, fumiers porcins et fumiers équins) et certains produits homologués ou normés d’origine organique. La valeur limite de C/N supérieur à 8, éventuellement corrigée selon la forme du carbone, est retenue comme valeur guide, notamment pour le classement des boues, des composts et des autres produits organiques non cités dans les définitions e et f ;
f) Fertilisants azotés de type II : les fertilisants azotés à C/N bas, contenant de l’azote organique et une proportion d’azote minéral variable, en particulier les fumiers de volailles, les déjections animales sans litière (exemples : lisiers bovins et porcins, lisiers de volaille, fientes de volaille), les eaux résiduaires et les effluents peu chargés, les digestats bruts de méthanisation et certains produits homologués ou normés d’origine organique. La valeur limite de C/N inférieur ou égal à 8, éventuellement corrigée selon la forme du carbone, est retenue comme valeur guide, notamment pour le classement des boues, des composts et des autres produits organiques non cités dans les définitions e et f. Certains mélanges de produits organiques associés à des matières carbonées difficilement dégradables (type sciure ou copeaux de bois), malgré un C/N élevé, sont à rattacher au type II ;
g) Fertilisants azotés de type III : les fertilisants azotés minéraux et uréiques de synthèse y compris en fertirrigation…

en savoir plus « legifrance.gouv.fr »

 

Consultez nos produits