OSYR : matière active pour stimuler la croissance racinaire

La recherche Frayssinet sur les matières organiques du sol a permis d’isolées des molécules organiques d’origine naturelle qui agissent sur la stimulation du métabolisme des végétaux . Parmi elles, l’OSYR.

L’OSYR est la matière active du produit OSIRYL, premier stimulateur de croissance racinaire autorisé en France (AMM 1030003) inscrit sur les listes des produits utilisable en agriculture biologique. Obtenue par une dépolymérisation de composés ligno-cellulosiques, l’OSYR génère une synergie d’action de résistance et de relance du système racinaire.

 

L’origine de la matière active OSYR

 

Schéma OSYR

 

Mode d’action

L’OSYR stimule la croissance des plantes et la régénération racinaire grâce à deux actions :

– en protégeant les auxines des mécanismes oxydatifs

– en renforçant la résistance des racines en situation de stress

En situation de stress et de déficience nutritionnelle, les auxines, impliquées dans la physiologie de la plante (reproduction, croissance, floraison, rhisogénèse …) seront dégradées. Cette dégradation auxinique a pour conséquence un impact négatif sur les mécanismes de reproduction ainsi que sur la qualité des récoltes. L’OSYR a la faculté de protéger de protéger ces auxines naturelles et ainsi permettre un développement équilibré des cultures ainsi que leur résistance aux stress environnementaux.

L’OSYR a une origine naturelle, l’activité de sa matière active est indépendante des conditions agro-pédo-climatiques, ce qui lui confère une efficacité constante et régulière.

SCHEMA OSYR

 

Résultats d’essais

Le centre de recherches FRAYSSINET a mené de nombreuses études en conditions contrôlées afin de caractériser l’activité de la matière active OSYR. sur la vigne, l’arboriculture, le maraichage, et des semences en grande cultures.

GRANDES CULTURES

  • Améliore l’émergence et l’homogénéité des plantules à la levée

Résultats d'essais GC

 

  • Stimule et favorise le développement racinaire des plantes

L’application d’OSYR par traitement de semences montre un accroissement significatif du système racinaire aussi bien en conditions contrôlées qu’en expérimentation au champ.

Résultats d'essais GC 1

 

VIGNE

  • Plantation

 Viticulteur – Cénac (33) – Merlot
L’application d’OSIRYL dès la plantation améliore significativement la reprise des plants, permettant dès la première année d’emmagasiner les réserves nutritionnelles essentielles au bon développement des jeunes vignes.

 

  • Situation de stress

 Viticulteur – Chouilly (51) – Chardonnay
Les observations des rangs traités par Osiryl, 2 mois et 5 mois après (photos) montrent une croissance des jeunes rameaux supérieure (+26%), par comparaison aux rangs témoins, dont le palissage sur le dernier fil est difficile.

 

ARBORICULTURE

  • Pommiers en plantation

Arboriculteur – Saint Bazeille (47) – Brookfield sur PAJAM1 et Chantecler sur NAKB
Osiryl à 20L/ha agit significativement sur le développement des rameaux latéraux. Les applications montrent un effet dose : sur la variété Brookfield le nombre de rameaux latéraux est doublé (+48%) à la dose de 40L/ha et la croissance générale des arbres est significativement supérieure (+15% de diamètre du tronc et +14% de longueur de pousse terminale) par comparaison aux témoins non traités. 

 

MARAICHAGE

  • Salades en production

 Maraicher – Bézier (34) – Batavia blonde
Après 4 mois d’essais, le traitement Osiryl favorise l’émission d’un système racinaire plus performant permettant une meilleure nutrition et un grossissement plus rapide des salades. L’action d’Osiryl se traduit par une récolte plus précoce de 8 à 12 jours et par un gain de poids des plans de batavia à la récolte.

 

  • Melons en situation de stress

Université – Montpellier (34) – Luna
Après 38 jours de culture, sous une très forte pression de la fusariose, les plants SI (substrat inoculés) traités avec Osiryl ont toujours une meilleure résistance (+15,9% de poids de matière fraiche des tiges), avec des symptômes légers de la maladie (26% de marbrure et jaunissement des feuilles) par comparaison aux plants témoins SI (42% de symptômes graves de nécrose des feuilles).

 

En savoir plus sur l’OSYR en grandes cultures. 

En savoir plus sur l’OSYR en cultures spécialisées.