Gel sur cultures légumières

Situation de gel sur les cultures légumières

Les situations de gel peuvent avoir des conséquences très différentes selon l’intensité du gel, le stade cultural et les variétés cultivées. Sur les cultures légumières annuelles de plein champ, l’impact de gel sera déterminant avec dans les cas graves, une destruction des plants. Sous abris non chauffés, si le risque de gel est faible, les basses températures entraînent un arrêt de croissance avec des perturbations de leurs cycles (floraison perturbée, maturité hétérogène) pouvant être également très préjudiciable en termes de rendement, de qualité et de retard de production pour la saison.

___

Solution

Relance des cultures après un gel 

Cette action concerne bien évidemment les cultures dont le métabolisme est encore en activité, et non les cultures maraîchères ou jeunes plantiers détruits en totalité par le gel. Sur les cultures légumières en arrêt de croissance, la relance de leur développement passe par une réactivation du système racinaire afin de remobiliser l’alimentation hydrique et minérale. Ensuite, l’apport de compléments et biostimulants nutritionnels (au sol et foliaire) favorisera le développement de la végétation et permettra un gain de temps sur les stades de production et de récolte tout en limitant le stress des cultures.

Actions :

Relance du développement racinaire et amélioration de la résistance des cultures aux stress avec OSIRYL/XEOX (stimulateurs de croissance racinaire avec Autorisation de Mise sur le Marché).

Activation de l’alimentation nutritionnelle et correction des dysfonctionnements physiologiques des plantes :
– En pulvérisation foliaire : ANTYS 15 et ANTYS 8, NUTRIBIO N (compléments et biostimulants nutritionnels),
– En goutte à goutte ou aspersion : NUTRIFIX NP, NUTRIBIO N (biostimulants nutritionnels).

Contactez-nous pour plus d’informations sur le PNS (Programme Nutrition et Stimulation).