Relance après un épisode de gel

Relance des vignes après un gel

Selon le stade de végétation et l’intensité de gel, les répercussions seront différentes.

En situation de démarrage et avant le stade grappe visible, l’impact de gel, s’il n’est pas irréversible type gelée noire, entraînera surtout un retard de végétation. Il est évident que pour un gel plus intense et un impact sur grappes, celui-ci aura des conséquences sur le potentiel de récolte. Il est donc primordial d’intervenir par voie racinaire et foliaire dès le retour de sève, afin de relancer la vigne et permettre également aux bourgeons axillaires de fructifier.

___

Solution

Dès la reprise de sève qui intervient généralement 10 à 15 jours après, voire plus selon les dégâts, les actions porteront d’abord sur une activation du système racinaire et ensuite sur une relance nutritionnelle complète sur les jeunes feuilles qui se renouvelleront.

 

Résultats d’essais après une situation de gel

Le traitement OSIRYL a été préconisé après plantation de plants sur sol difficile, pauvre en matières organiques et sur précédent de céréales à la dose de 10 l/ha sur le rang. En situation de gelée automnale (- 5 °C), les plants témoins, de croissance plus faible, sont plus sensibles aux risques de gel (75 % du feuillage touché) par comparaison aux plants traités avec OSIRYL (25 % du feuillage touché). Les mesures de croissance effectuées fin octobre montrent une longueur des rameaux des plants traités avec OSIRYL supérieure aux témoins (+ 71 %) et une meilleure relance de la végétation des plants après une situation de gel automnal.

Actions foliaires sur jeunes feuilles : ANTYS 15 ou ANTYS 8, 1 application à la dose de 3 L/ha suivie d’1 application à la dose de 5 L/ha environ 10 jours après.

Vignes témoins et vignes avec mise en place d’un PNS Frayssinet.

Contactez-nous pour plus d’informations sur le PNS (Programme Nutrition et Stimulation).