Gilbert Garapin

Gilbert Garapin Directeur développement liquide Frayssinet, Expert de justice agréé près la Cour d’Appel de ToulouseInterview Gilbert GARAPIN, depuis 2001 chez FRAYSSINET.

En tant que chercheur chez FRAYSSINET, dans quel domaine travaillez-vous ?

En intégrant l’entreprise il y a environ une quinzaine d’années, j’étais déjà convaincu du rôle majeur de la fertilisation naturelle des plantes et de ses bienfaits, pourtant peu reconnus par les professionnels, habitués aux fertilisants chimiques. Rejoignant le service R&D de FRAYSSINET, j’ai pu ainsi mettre à contribution mes connaissances sur les molécules organiques naturelles (thèse de doctorat INP, 1989) vis-à-vis de la nutrition et de la stimulation des plantes. La recherche scientifique et les nouvelles technologies développées dans l’entreprise nous ont permis de démontrer le bien-fondé de cette approche plus naturelle et plus pérenne des productions végétales. Aujourd’hui, cet investissement scientifique nous a permis de développer la nouvelle gamme des biostimulants nutritionnels homologués, véritable innovation dans la recherche des mécanismes favorisant la résistance naturelle et la nutrition des plantes.

Comment imaginez-vous l’agriculture de demain face aux nouveaux enjeux ?

Les enjeux de notre agriculture sont aujourd’hui clairement identifiés, en matière de demande alimentaire en augmentation et de sécurité sanitaire, face aux changements climatiques annoncés. Les productions agricoles devront répondre en qualité et en quantité, tout en respectant les équilibres naturels et la santé, bases d’une agriculture durable et performante. Le groupe FRAYSSINET s’inscrit parfaitement dans cette perspective, et affiche ses valeurs d’entreprise Humaniste, Éthique, Exemplaire et Durable, prenant à contre-pied tous ces courants très opportunistes et interventionnistes en total désaccord avec les exigences de notre société moderne, soucieuse de son environnement et de sa qualité de vie. Notre position n’a pas changé depuis plus de 20 ans, quand déjà, nous pointions du doigt le manque de précaution et les dangers d’utiliser des produits à risque tels que les produits résiduaires. Aujourd’hui, l’ensemble des médias permet aux agriculteurs et consommateurs d’être informés et de faire leurs choix, même si le risque d’une surinformation incontrôlée existe. Il est donc possible d’envisager pour l’avenir une agriculture responsable, plus proche d’un consommateur participatif et répondant à ses exigences tout en relevant ce défi majeur d’être une agriculture écolo-compétitive.

Peut-on imaginer dans un avenir proche, une agriculture sans traitements chimiques ?

Si l’information souvent omniprésente nous a permis de prendre conscience de l’impact néfaste de certains produits de traitement sur la santé et l’environnement, cette vision très déformée et sans nuances de la chimie, amplifiée par une information souvent détournée de son contexte, dessert l’intérêt d’une agriculture prospère. Aujourd’hui, il est d’ailleurs difficile d’imaginer un arrêt brutal des produits de traitement sans bénéficier en amont d’alternatives efficaces, d’où le risque d’impasses techniques comme par exemple les maladies du bois, dont il n’existe pas de traitements réellement efficaces en vigne.
Le manque d’anticipation à répondre à cette demande est désormais une urgence pour mettre au point les produits et les variétés susceptibles de produire demain sans traitements chimiques à risques. Cependant, la recherche avance vite et les résultats menés sur des sols vivants et fertiles montrent qu’il est possible de retrouver un équilibre entre le sol et la plante, favorisant ses défenses naturelles, en accord avec la réduction des produits de traitement attendue. L’expertise FRAYSSINET et la démarche agro-responsable AUTHENTIS montrent ainsi que la réhabilitation de la vie et de la fertilité des sols par des Programmes de Nutrition et de Stimulation (PNS FRAYSSINET) permet d’améliorer la résistance des cultures, leur alimentation hydrique et minérale. Des solutions pérennes et naturelles existent, il faut maintenant que la réglementation européenne permette une meilleure lisibilité sur ces nouveaux produits «BIOSTIMULANTS NUTRITIONNELS» et encadre parfaitement leur efficacité.

Comment percevez-vous l’évolution de FRAYSSINET dans cet avenir en plein bouleversement ?

Éffectivement notre monde change rapidement et le choix de Luc et Thierry FRAYSSINET de développer la société sur un socle familial est une affirmation de leurs convictions en l’avenir pérenne du métier. L’arrivée de la 6ème génération, avec leurs enfants, mais également celle de jeunes ingénieurs et techniciens dans l’entreprise est l’exemple concret de cet engagement dans notre métier et de l’attractivité de notre société. Aujourd’hui, notre vision très moderne de la fertilisation et surtout notre volonté à œuvrer pour le bien commun doit être un exemple à suivre ; au-delà même de l’entreprise FRAYSSINET, c’est l’ensemble de nos parties prenantes, fournisseurs, clients, mais également l’ensemble des acteurs sociaux et économiques de nos territoires qui sont engagés dans ce mouvement collectif de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) que nous partageons. Cet engagement RSE, encadré par la norme ISO 26000, nous a permis d’atteindre l’exemplarité, niveau qui définit parfaitement notre action et nos compétences et conforte la relation de confiance avec nos partenaires et clients.

Propos recueillis par Jacques Bigorre.

Interview Willy FRAYSSINET, Gérant Organic Production