Jean-Marc Guerrero

Jean-Marc Guerrero Directeur Général Opérationnel Frayssinet

Interview Jean-Marc GUERRERO, depuis 1996 chez FRAYSSINET.

Vous avez fêté vos 20 ans chez FRAYSSINET en 2016 ?

Effectivement, 20 ans passés, de 49 000 tonnes réalisées sur la campagne 1995-1996, nous sommes passés à plus de 71 000 T en 2016. Des liquides, des supports de cultures et des produits de masse ont étoffé nos offres produits.
Il n’y a pas de hasard chez FRAYSSINET ! Luc et Thierry FRAYSSINET nous encouragent à avoir la vision la plus juste de l’avenir et nous en donnent les moyens.

Que voulez-vous dire ?

Depuis 2013 un CODIR (Comité de Direction) a été créé afin de dynamiser les prises de décisions et les mettre en œuvre. Ce CODIR est constitué de 4 membres du Staff : Lionnel FABER Directeur Commercial, Olivier DEMARLE Directeur R&D, Guillaume LOPEZ Directeur Industriel et moi-même DG Opérationnel. Ce partage des décisions montre un réel engagement de la Direction à être la plus efficiente possible dans la gestion du Groupe. Les entreprises d’aujourd’hui ne peuvent plus être gérées avec les méthodes du passé. Avec Luc et Thierry, lors de nos réunions hebdomadaires, nous travaillons sur les clignotants clés de gestion afin d’être les plus réactifs possible. Même si mon métier peut laisser croire que seule la froideur des chiffres me préoccupe, ils m’ont encouragé à dépasser cette vision et introduire la dynamique secrète de «l’effort enthousiaste».

Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

C’est un état d’esprit : c’est prendre plaisir dans le travail bien fait. Dans le cadre de notre engagement RSE, nous avons rédigé la politique Ressources Humaines de FRAYSSINET. Elle se déploie selon 4 axes : recrutement, intégration, formation et qualité de vie, qui fondent «le contrat social» FRAYSSINET. Luc et Thierry nous demandent de pratiquer une gestion sobre, efficace et sécurisante pour l’entreprise mais aussi et surtout pour les femmes et les hommes qui y travaillent. La qualité de vie au travail a toujours été prise en compte chez FRAYSSINET et a contribué à sa compétitivité. Lors des recrutements, nous accordons bien entendu de l’importance aux compétences mais aussi et de plus en plus aux comportements et aux dispositions de chacun à «vivre ensemble». Les salariés de FRAYSSINET ont évalué leur niveau de confiance général dans l’entreprise à 18/20 et leur niveau de satisfaction au travail à 16/20 dans une enquête interne RSE.

FRAYSSINET, vous la définissez comment, entreprise atypique ?

Oui, je crois. Mode de gestion optimisé, management respectueux des femmes et des hommes et satisfaction client non galvaudée. J’ai eu un parcours professionnel avant FRAYSSINET et acquis depuis plus de 20 ans maintenant chez FRAYSSINET une certaine expérience professionnelle pour vous dire que je ne connais pas une société autant tournée «attentes client», notre Directeur Commercial n’a de cesse de nous y sensibiliser.

Quelle est votre vision future de FRAYSSINET ?

Même s’ils sont très respectueux de leurs racines Thierry et Luc FRAYSSINET sont tournés vers l’avenir de leur entreprise et du métier. Plusieurs projets de croissances externes ont été et sont à l’étude mais aujourd’hui une croissance organique est plutôt envisagée. Le passé est connu de tous, le présent nous anime et nous conforte dans nos actions quotidiennes mais le meilleur reste à venir.

Propos recueillis par Jacques Bigorre.

Interview de Maurice VIEL, Directeur Éthique