Willy Frayssinet

Interview Willy Frayssinet, depuis 2018 chez FRAYSSINET.

Si vous deviez vous présenter en quelques mots  ?

Dernier arrivé de la 6ème génération, j’ai 30 ans. J’ai quitté mes terres mazamétaines à l’âge de 18 ans pour me consacrer à mes études en alternance sur Montpellier. Un Master II Commerce-Marketing-Management en poche, j’ai démarré à 20 ans une activité commerciale sur la région. Mon rôle consistait à prospecter, animer et former un réseau de distributeurs sur le marché du financement de projets. Ce fut enrichissant en termes de management et de compréhension des problématiques quotidiennes des gérants de société. J’en ressors satisfait d’avoir pu contribuer au développement de mes sociétés partenaires. Aujourd’hui, je bénéficie de 10 années d’expérience en commerce et management.

Quelles sont vos nouvelles activités au sein de Frayssinet ?

Nous venons de signer une lettre d’intention afin de nous porter acquéreur d’un nouveau site de production de fertilisants organiques situé dans la vallée du Rhône. Ce projet majeur pour Frayssinet se murit depuis plusieurs années et s’inscrit dans notre stratégie de développement. Les négociations engagées durant l’été 2017 sont en relation avec mon arrivée au sein du Groupe puisque je vais prendre en charge la gestion économique de cette unité, dénommée « Organic Production ». Après avoir longuement échangé avec le comité de direction et la direction, j’ai accepté de prendre en mains ce projet. Je tiens à nouveau à les remercier pour leur soutien et leur confiance. Je mettrai tout en œuvre pour la réussite de ce dernier. Mon cursus de formation interne spécifique avec passage dans chaque processus et notamment en insistant sur la partie industrielle a été mené en parallèle. Il est important de bien connaître les activités de chacun, les interactions entre services et les problématiques qui en découlent. J’ai pu me rendre compte du degré d’exigence élevé que chaque collaborateur se fixait.

Frayssinet a su se développer à travers des projets, quelle est votre vision pour les prochaines années ?

Les projets nous ont conféré une avance en termes d’innovation, d’organisation et de relations avec nos parties prenantes. L’objectif est de la conserver en respectant nos valeurs, nos engagements et les générations précédentes. À l’heure où les consommateurs et les politiques sont de plus en plus vigilants au niveau environnemental et agro-alimentaire, nous disposons des bons produits et d’une approche éthique pour envisager l’avenir sereinement.

Travailler en famille, quelles sont selon vous les clefs du succès ?

Je pense que c’est avant tout un état d’esprit d’écoute et de complicité. La bonne complémentarité avec mon cousin et mon frère, chacun avec nos aptitudes et nos expériences, se déroule harmonieusement. Quant à nos pères, ils nous montrent la voie et nous laissent le temps d’apprendre, d’assimiler l’organisation atypique de la société et son environnement, nous nous nourrissons chaque jour de leurs analyses.  La communication demeure primordiale entre nous cinq ainsi qu’avec le reste de nos collaborateurs.

Vous avez vécu Frayssinet de l’extérieur, comment vous sentez-vous dorénavant ?

Avant tout, je suis satisfait ! Vous imaginez bien que je vis Frayssinet depuis toujours, ce fut une source d’inspiration et d’influence. Ayant côtoyé différents types de management durant mes expériences professionnelles passées, le fait d’être au cœur du réacteur me permet d’apprécier à sa juste valeur la vision de Frayssinet pour demain. Nous avons à présent quatre mois pour préparer la prise en main définitive du site et écrire une nouvelle page de Frayssinet. Nous surpasser, faire au mieux et à tous les niveaux est notre état d’esprit permanent. C’est la force de FRAYSSINET.

Et Organic Production donc, quelles sont vos premières impressions ?

Un groupe d’hommes performants et impliqués, on ressent bien qu’il y a eu une gestion en « bon père de famille », comme on aime. Un outil industriel cohérent.
Une belle aventure démarre !

Propos recueillis par Jacques Bigorre.

interview Luc FRAYSSINET, Président Directeur Général