Redonnons vie et pérennité aux terres champenoises

Source : article paru dans le numéro d’octobre de La Champagne Viticole

Emmanuel Bourgoin Responsable région Champagne FrayssinetHomme de terrain, Emmanuel Bourgoin est responsable région Champagne chez FRAYSSINET, n°1 français de la fertilisation et de la stimulation naturelle des sols et des plantes. Il interviewe les experts FRAYSSINET qui proposent une nouvelle approche pour mieux comprendre le sol et valoriser son terroir.

 

 

 

 

____

 

Quelles sont pour vous les particularités des sols champenois ?

Olivier Demarle Directeur Recherche & Développement Frayssinet

Réponse d’Olivier DEMARLE, Directeur R&D FRAYSSINET, Ingénieur agronome

« Une particularité des sols champenois est la teneur en calcaire totale qui explique les pH élevés (≥ 8), ceci pour les sols légers sur craies et sables, et les sols lourds sur argiles et marnes. La proportion de calcaire actif est responsable de l’indice de pouvoir chlorosant (IPC) important. Lors des suivis d’analyses de sols annuels, une des caractéristiques majeures est le taux important de matière organique des sols : 30% des sols ont un taux de matière organique compris entre 3 et 4% et 50% des sols ont des teneurs en MO supérieures à 4%. Cette situation est le fruit de pratique historique d’apport mais aussi de la propriété des sols. En effet, avec des pH élevés et des teneurs en calcaire importantes, la matière organique du sol peut être « protégée » de sa dégradation. Le mécanisme en jeu limite l’action des microorganismes : blocage chimique (pH), physique (argile + calcaire) et mécanique (tassement + compactage). Dans les caractéristiques des sols champenois, le rapport C/N est un des indicateurs facilement accessibles de la capacité de minéralisation de la matière organique par la vie microbienne du sol. Dans 29% des cas, ces sols présentent une minéralisation bloquée. »

 

____

 

Quel est le rôle de l’activité biologique dans la fertilité de ces sols ?

Gilbert GARAPIN Directeur développement produits liquides FRAYSSINET Docteur en agronomie Expert agrééRéponse de Gilbert GARAPIN, Directeur développement produits liquides FRAYSSINET, Docteur en agronomie, Expert agréé

« Il est largement reconnu aujourd’hui que l’activité biologique est le catalyseur de la fertilité et donc de la production végétale. Les études fines montrent que chaque sol possède ses microorganismes adaptés. Il est donc préférable de favoriser les flores endémiques. La biodiversité est mise en avant en tant que fournisseur de fonction du sol pour la fertilité. Il faut rechercher des sols avec suffisamment de microorganismes (% de biomasse microbienne) actifs et diversifiés. Les microorganismes se développant sur la matière organique des sols, c’est la qualité des apports qui orientera les flores du sol. C’est pourquoi il est essentiel d’apporter des matières organiques facilement digestibles afin de nourrir et de promouvoir l’activité biologique indigène présente naturellement dans le sol. Il est important de capitaliser sur les flores existantes déjà présentes, seules capables de se développer et d’être efficaces dans vos sols tout en respectant vos terroirs champenois. »

 

____

 

L’intérêt d’une fumure automnale ?

Régis CASTAN Responsable Viti-OEno FRAYSSINET Conseiller AuthentisRéponse de Régis CASTAN, Responsable Viti-OEno FRAYSSINET, Conseiller Authentis

« Une fertilisation organique automnale est une approche intéressante. L’objectif est de promouvoir au mieux la mise en réserve de la plante après récolte, afin d’augmenter sa teneur en amidon avant le repos hivernal. En hiver, les  microorganismes du sol rentrent en dormance. En dessous de 12°C, l’activité biologique d’un sol s’arrête. Avec les automnes doux, l’activité biologique des sols reste relativement active permettant à la plante d’emmagasiner des réserves dans ses bois et ses racines. C’est une règle agronomique qui a été oubliée dans les pratiques culturales de la champagne, ce que les anciens appelaient « la fumure automnale ». De plus, la directive nitrate autorise les apports des amendements et engrais organiques naturels de Type I (fertilisants dont le C/N est supérieur à 8) en période post-vendange, période favorable pour l’organisation des travaux d’épandage sans empiéter sur les autres chantiers, notamment la taille. D’autres avantages à ne pas négliger sont l’organisation et le confort de travail pour épandre les fertilisants organiques. »

 

____

 

Comment FRAYSSINET en Champagne, peut apporter des solutions adaptées ?

Réponse d’Olivier DEMARLE

Frayssinet, du fait de son historique en recherche et développement agronomique, apporte des solutions techniques adaptées à l’évolution du climat et du vignoble dans la prise en compte des enjeux du développement durable. Les différentes qualifications et certifications des  exploitations viticoles notamment « Haute Valeur Environnementale » rendent incontournable le choix des types de fertilisants pour mener à bien une viticulture durable. Notre approche technique s’inscrit dans un cadre de responsabilité agro-oenologique.

Centre de recherche Frayssinet

Le Centre de Recherche FRAYSSINET a développé des solutions innovantes :
PRO-T10 : complexe de protéines végétales oxydées pour l’activité biologique des sols. Innovant dans son mode d’action sur la vie du sol, son originalité vient du fait qu’il apporte des nutriments naturels digestes et sélectifs des catégories de microorganismes telluriques bénéfiques au fonctionnement naturel des sols. Contrairement aux ensemencements de microorganismes rapportés (pas toujours adaptés aux conditions de milieu), le PRO-T10 va relancer les flores existantes.
OSIRYL : le seul stimulateur de croissance racinaire homologué depuis 2003 en vigne.
VEGETHUMUS : amendement référent de la Champagne désormais enrichi en OSIRYL. Il concentre tout le savoir-faire de la recherche FRAYSSINET. Grâce à la synergie d’action entre la base organique compostée, le PRO-T10 et l’OSIRYL, son action sur le sol et la plante est renforcée.

 

Vegethumus - Orga3 - Osiryl

Pour plus de renseignements contactez Emmanuel BOURGOIN
Responsable région CHAMPAGNE
T. 06 20 44 64 36 / e.bourgoin@frayssinet.fr