OSIRYL

Stimulateur de croissance racinaire
AMM N° 1030003
Utilisable en agriculture biologique

RELANCE DU DÉVELOPPEMENT RACINAIRE MEILLEURE RÉSISTANCE EN SITUATION DE STRESS
  • Favorise la nutrition et la croissance
  • Optimise l’absorption hydrique et minérale
  • Améliore les productions
  • Préventif et curatif
  • Exempt de tout classement toxicologique

 

Autorisé sur toute culture, à la dose de 5 à 20 l/ha par application (1 à 16 apports par cycle cultural selon les cultures).
Bien agiter le bidon avant utilisation.
Stocker à l’abri du gel et des fortes températures.

Mode d’emploi : OSIRYL s’emploie toujours en dilution dans l’eau de traitement ou d’arrosage.
En goutte à goutte ou aspersion l’OSIRYL est appliqué en fin de cycle d’irrigation et à la concentration de 2 ‰, dose de 5 à 10 l/ha.
En pulvérisation, l’OSIRYL est appliqué dans un volume d’eau minimum de 200 l/ha en situation pluvieuse ou suivi d’un arrosage, dose de 10 à 20 l/ha.

ViticultureRelance du développement racinaire au printemps – Plantation, plant de remplacement à la plantation – Pépinières : dès la reprise des plants.

Maraîchage sol – Plein champ et sous serre au démarrage dès plantation ou stade plantule – Relance du développement racinaire en cours de culture aux stades sensibles des cultures – Pépinières : en aspersion ou pulvérisation au sol dès la reprise des plants (dès le stade plantule 2 à 3 feuilles) – Pépinières : en incorporation au substrat de culture suivi de pulvérisations avant réalisation des semis, repiquage ou rempotage et en cours d’élevage.

Maraîchage hors-sol – Au démarrage (tomates, fraisiers, concombres…) après repiquage à la reprise – Relance du développement racinaire en cours de culture aux stades sensibles des cultures – Pépinières : en incorporation au substrat de culture avant réalisation des semis, repiquage ou rempotage et en cours d’élevage.

ArboricultureRelance du développement racinaire au printemps et à la Plantation – 10 à 20 litres hectare dès le démarrage de la végétation en arrosage à 2 pour 1000 et en goutte à goutte.

 

TOUT SAVOIR SUR LES BIOSTIMULANTS

CONDITIONNEMENT
Bidon de 10 litres – palette 600 l (60 bidons x 10 l)

      • Traçabilité des matières premières.
      • Centre de Recherche avec laboratoire intégré sur site de production et échantillothèque.
      • Contrôle et dosages garantis de tous les lots de produits finis. Précision 1/1000.
      • 0 % de boues et déchets urbains.
      • Biotech C2A Compostage Actif Agréé : Procédé biotechnologique original Frayssinet assurant hygiénisation des matières animales (70 °C, 1h) et préhumification des combinaisons de matières organiques. Démarche HACCP. Retournements et contrôle des phases thermophiles > 55 °C. Agrément FR81231001 Règlement CE 1069/2009.
      • Membre du Bureau Interprofessionnel d’Études Analytiques (BIPEA), contrôles en circuit BIPEA.
      • Membre Fondateur d’ECOFI : European Consortium of the Organic-based Fertilizer Industry.
      • Adhérent de l’AFAÏA : Syndicat professionnel des fabricants d’intrants agricoles.
      • Adhérent de l’UPJ : Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics.
      • Entreprise certifiée sous système de Management de la Qualité ISO 9001 par l’AFNOR.
      • Entreprise évaluée « Exemplaire » AFAQ 26000 pour sa démarche de responsabilité sociétale (ISO 26000) par AFNOR Certification.

Convient pour

Viticulture
Viticulture
Arboriculture
Arboriculture
Maraîchage
Maraîchage
Autres cultures
Autres cultures

Avis produit

Gérard B. - Vigneron - 18
Posté le 02/03/2021

Respect de la vie de son sol

J’utilise l’engrais organique comme traitement de fond à 1T ou 1,5T/ha et je module mes apports en fonction de la vigueur de la vigne. Il faut que la vigne évite les stress surtout avec les années sèches et je souhaite avoir une vigne bien équilibrée. J’évite aussi les tassements de sols. J’utilise du Végéthumus à l’automne et de l’Actimus au printemps. J’ai de bons résultats avec l’Osiryl que j’applique au printemps. Un vigneron doit se préoccuper de la vie de son sol pour faire des vins de terroirs et non des vins de cépages ! Un grand terroir cela se respecte.

Mattieu P - Responsable vignoble - 51
Posté le 21/11/2016

OSIRYL - Meilleure résistance aux stress

Sur mes parcelles de chardonnay, fortement atteinte de court-noué et très sensibles aux maladies, j'applique OSIRYL en 2 passages à 20 litres/ha, aux pals rotatifs avec 1200 litres d'eau. J'ai observé une nette différence avec, des longueurs d’entre-nœuds plus importantes, une hauteur végétative qui me permet de palisser correctement et un feuillage plus luxuriant et plus vert. Nous avons apaisé les symptômes visuels de la maladie, ce qui me permet de faire une récolte significative. De plus, j'ai le sentiment d'avoir des vignes en meilleure forme, moins sensibles à certaines maladies notamment l’oïdium.

Michel L - Viticulteur - 51
Posté le 09/01/2017

OSIRYL - Des résultats optimum

J'utilise l'OSIRYL sur plants de vigne 3 semaines après plantation lors de mes remplacements en arrosage au pied, ce qui me permet d'avoir un taux de reprise de 100%. Et j'applique aussi de l'OSIRYL sur des vignes ou le court-noué est présent, ce qui me permet d'avoir une pousse plus homogène et de maintenir mon rendement.